La Garde Républicaine (Léane)

Réalisé dans le cadre des ateliers de collecte et d'écriture mené dans une classe de 4ème du Collège Jean Jacques Soulier.

Un souvenir marquant de sa vie, pour ma grand-mère, c'était il y a 37 ans, la célébration du centenaire de la Fanfare des Enfants de la Toque le 19 juin 1983 à Huriel, un petit bourg à 12 kms de Montluçon, où elle est née et où elle a passé toute son enfance.

En effet, pour commémorer cet anniversaire, l'association avait invité différentes fanfares des alentours, et la fanfare de la Garde républicaine à cheval qui défile sur les Champs-Élysées le 14 juillet.

Huriel préparait cet événement depuis des mois, en fabriquant toutes sortes de décorations.

Au total, 35 chevaux et cavaliers musiciens arrivèrent par des trains spéciaux : les cavaliers musiciens logèrent chez les habitants et les chevaux dormirent dans une ferme près du bourg.

Sous un soleil de plomb, toute la journée, plus de 5000 personnes de l'Allier, de départements voisins, et des personnalités importantes du département vinrent pour voir jouer et défiler en tenue de parade les cavaliers.

Défilés et concerts se succédèrent. C'était impressionnant ! On ne savait même plus où regarder !

Il y avait une ambiance incroyable, de fête et de convivialité.

La Garde républicaine a vécu 3 jours avec les huriélois, comme avec des amis. Ils dînaient avec, il n'y avait pas de barrière.

Puis la Garde est repartie, après avoir invité pas mal de personnes à venir les voir le 14 juillet.

Aujourd'hui, ce ne serait plus possible de vivre un tel moment : ça coûterait trop cher, et ça ne pourrait pas être aussi convivial à cause des conditions matérielles et techniques qu'on doit respecter.