Être bien entouré

(texte écrit par un élève de 1ère dans le cadre d'ateliers d'écriture menés au Lycée Albert Einstein de novembre 2019 à février 2020)



Je suis né en 2003 le 30 septembre à 6h22 à Rouen, en Normandie. Je suis très sportif. J'adore faire du vélo et courir. Je fais l'UNSS du lycée. J'aime bien le sport, le hand, le vélo, la course, les jeux vidéos, le lycée pour les ami(e)s, la famille, la mécanique, l'armée, les motos et la gendarmerie.

Ce que j'aime pas c'est les olives, l'histoire, être blessé, la PSE et certains profs.




À Domitys j'ai eu l'occasion de parler avec une dame.




Elle a deux fils gendarmes, en déplacement en dehors de la France et une fille avocate qui, elle, est sur le territoire français
.

Son mari est décédé il y a quelques années d'un cancer. Il était très connu car c'était un gendarme de très haut grade. Elle dit qu’il a fondé l'école de gendarmerie de Montluçon mais j'ai un doute, parce qu’elle a été fondée en 1910 et 1913 que ça voudrait dire qu’il aurait vécu bien plus que centenaire.

Au début, cette école, c'était la caserne de Richemont. Elle changé de nom le 1er août 1976 pour que les femmes puissent travailler parce qu’on ne pouvaient pas accepter les femmes dans les casernes.

Cette dame a eu du mal à se remettre de la mort de son époux. Elle est contente malgré tout de l'avoir eu car c’était un homme de qualité, franc et honnête. Maintenant elle est à Domitys et ça va mieux, elle est bien entouré, elle s'est faite des ami(e)s. Son seul problème, c'est qu'elle ne voit pas ses enfants. Puis elle est paralysé car elle ne peut plus tourner la tête.

Elle est arrivé à Montluçon à 18-19 ans. Elle travaillait dans la vente de fruits et légumes. Pour son travail elle avait un salaire de 5240 francs à l'époque ce qui vaut aujourd'hui 800 € (car 1 euro = 6,55 francs). Le canal de Berry a bien aidé pour le commerce parce que les livraisons étaient plus rapides par bateau que par la terre.

La ville de Montluçon s'est bien développé / a bien évolué. Les mode de vie se sont améliorés grâce aux nouvelles technologies.

Il y a plus de lien dans les familles car avant, on ne parlait que pendant les repas et il y avait des sujets dont on pouvait pas parler alors que maintenant, on peut parler de tout, tout le temps. Il n'y a pas de sujet de conversation interdit ou tabou.

La ville de Montluçon est aussi plus sale qu’avant car maintenant, les gens, au lieu de mettre les déchets dans une poubelle, ils les mettent par terre. Il y a aussi les usines de Commentry, classées Seveso, qui recrachent des produits chimiques qui retombent sur la ville. Il y a le Cher qui est, lui aussi, plein de déchets.

Mais il y a quand même des activités ou des endroits, monuments, choses à visiter ou à faire.

Montluçon, actuellement, n'est plus le même ville qu'avant. Et même si elle est sale, on y vit bien.


Matteo